Etheric Soul

(1989 - 1996)

Members

 

History

Discography

 

Reviews / Interviews

larger picture

Members

Régis EYMANN (V)

Jean-Luc MILLOT (Gtr)

Olivier GARNIER (Gtr)

Laurent NEDEZ (B)

Jérôme WIRTH (D)

Larger picture

Larger picture

Larger picture

Larger picture

Larger picture

Laurent VOUILLOT (V)

Delphine COCHAND (V)

André XARRIE (B, V, Gtr)

José XARRIE (B)

Larger picture

Larger picture

History

Septembre 1989 :

Formation du groupe Etheric Soul composé de Jérôme WIRTH (batterie, Ex-Mystic), Olivier GARNIER (guitare, Ex-Aluca), Laurent NEDEZ (basse, Ex-Aluca), Régis EYMANN (chant, Ex-Aluca) et Jean-Luc MILLOT (guitare, Ex-Mystic).

Mai 1991 :

Concert à Mandeure (Salle des Fêtes).

Juin 1991 :

Concert à Montbéliard (Atelier des Môles).

18 September 1991 :

ETHERIC SOUL enregistre une démo 4 titres "Soul Experience" au studio Chrismiphil (Etupes).

27 Octobre 1991 :

Concert à Audincourt (Cube) avec POUSSING BOOTS, NO SEX, TETINES NOIRES, MISSING LINKS, ASS NOISE, RICKY STUFF, STEPPING STONES, LEON CAVALLO, ALEISTER.

11 Janvier 1992 :

Concert à Montbéliard (Atelier des Môles) avec AWAKE.

07 Mars 1992 :

Concert à Amblans (Café-concert).

30 Mai 1992 :

Concert à Lons-le-Saulnier (Hard Shock Festival) avec LOUDBLAST, MESTEMA, BROKEN EDGE, SILENT DEATH.

12 Septembre 1992 :

Concert à Wittenheim (Salle des Fêtes) avec MERCILESS.

Octobre 1992 :

Concert à Dijon (La Vapeur).

Octobre 1992 :

Concert en Allemagne.

Novembre 1992 :

Régis EYMANN (chant) quitte le groupe pour raisons professionnelles.

Novembre 1992 :

Delphine COCHAND intègre le groupe.

Janvier 1993 :

ETHERIC SOUL se produit au CMCN (Nancy) et interprète "Evil Game" (première version).

Avril 1993 :

Delphine COCHAND quitte le groupe.

Avril 1993 :

Laurent VOUILLOT (Chant, Ex-SCUMGRIEF) intègre le groupe.

08 Mai 1993 :

Concert à Audincourt (Cube) avec AWAKE, ALEISTER (mémorable !!!).

Juin 1993 :

Olivier Garnier (guitare) quitte le groupe pour raisons professionnelles.

Juin 1993 :

Concert à Mandeure (Belvedere) avec AWAKE.

Octobre 1993 :

Concert à Montbéliard (Atelier des Môles) avec CORONER (sniff ...) , DEPRESSIVE AGE (sniff ...).

Novembre 1993 :

Laurent NEDEZ (basse) quitte le groupe pour raisons professionnelles.

Janvier 1994 :

Laurent VOUILLOT (chant) quitte le groupe pour raisons professionnelles.

Février 1994 :

André XARRIE (guitare, basse, chant) qui officie dans ASKEW intègre le groupe.

Janvier 1996 :

José XARRIE (basse) qui officie dans ASKEW intègre le groupe.

Avril 1996 :

Delphine COCHAND réintègre le groupe.

Juin 1996 :

Divergences au sein du groupe. Jean-Luc MILLOT (guitare) et Delphine COCHAND (chant) décident de continuer seuls sous le nom de FINAL TRAGEDY.

Discography

Etheric Soul "Soul Experience" (K7)

 

ETHERIC SOUL

(Left to right)

Jean-Luc MILLOT

Laurent NEDEZ

Olivier GARNIER

Jérôme WIRTH

Régis EYMANN

 

 

 

Guitar

Bass

Guitar

Drums

Vocals

ORDER

Reviews / Interviews

 

ROCK BLAST MAGAZINE n° 1

 

Premièrement, sachez que ce groupe existe depuis 1985 et qu'après de nombreux changements (nom et line up) arrive à se stabiliser courant 90. Etheric Soul pratique un Speed / Thrash de la vieille école. C'est relativement bien joué et technique, le jeu de batterie n'est pas négligeable, les guitaristes se débrouillent assez correctement ainsi que le bassiste. Ce dernier ne s'entend pas beaucoup au cours des 4 morceaux que comprend cette démo. Par ailleurs, le son de cette maquette est bon, bien que le mixage ne privilégie que la batterie et la voix.

David "Manson" Mancilla


ALLIAGE n° 12

 

En général, le techno-thrash a l'art de me gonfler légèrement, et manque très souvent de lignes mélodiques dans les compos. Donc, méfiance à l'écoute de ce jeune groupe bien de chez nous. Et puis, finalement, sans être la découverte du siècle, les membres d'Etheric Soul se démerdent assez bien et savent inclure quelques passges mélodiques dans leur démonstration technique. De bons débuts et on espère voir revenir Etheric Soul avec tous les progrès nécessaires à une meilleure évolution.

"J.O."


L'EST REPUBLICAIN

 

Etheric Soul, rêve de plomb

Entre speed et métal, Etheric Soul ne joue pas sur les compromis. Ce groupe Montbéliardais conçoit le rock comme une boule de lave en fusion. Attention les dégats ...

A voir les cinq gaillards tranquilles d'Etheric Soul, on a du mal à imaginer qu'ils puissent produire une musique aussi violente. Pas un mot plus haut que l'autre lorsqu'ils discutent entre eux. Si le ton monte, c'est qu'ils ont une guitare à la main. "Etheric Soul expose le voyage des âmes dans la mythologie grecque, explique Régis le chanteur, on peut aussi penser au principe des effluves de l'éther. Le nom du groupe a été choisi démocratiquement entre nous. On a trouvé qu'il sonnait bien." Le rock façon Etheric Soul surprendra l'oreille non avertie. Lorsque les deux guitares d'Olivier et Jean-Luc entrent en action, on pense à l'Enola Gay survolant Hiroshima. Les rythmes foudroyants imprimés par Jérôme à la batterie et Laurent à la basse, contribuent à imposer ce côté implacable digne des moments les plus durs de la bande son de "Sailor et Lula".

Speed, metal ou thrash ? Etheric Soul appartient à toutes ces écoles mais définit un langage bien personnel. Le groupe est né en novembre 1990 des restes encore chauds de deux formations, Aluca et Mystic. "Il y a beaucoup de breaks dans notre musique. Le but est de jouer sur les variations, les coupures, de créer des espaces dans les chansons, même si c'est parfois très technique. A la base, nous sommes plus inspirés par les groupes qui ont innové dans le heavy-metal comme Metallica ou Slayer. Maintenant, on écoute pas mal de choses, comme Coroner, Deathrow ou Mekong Delta. Mais on ne se limite pas à un genre. On écoute aussi du jazz ou de la musique classique. On recherche toujours des thèmes nouveaux. On n'est pas coincé dans notre style."

Quatre concerts à leur actif, c'est peu. Mais Etheric Soul n'en restera pas là. En Septembre dernier, ils ont enregistré leur première démo "Soul Experience", au studio Chrismiphil à Etupes. Cette carte de visite doit leur permettre de tourner plus en France ou à l'étranger.

"Rien de tel que la scène pour progresser. On rencontre d'autres gens, on découvre d'autres villes. Tous les groupes ont besoin de cela. On s'investit à fond dans Etheric Soul depuis pas mal de temps et on veut vraiment que ça marche. Mais si pour vivre, on nous demandait de faire du Hard-FM, on refuserait. On fait déjà ce qui nous plait."

Outre son purisme musical, Etheric Soul a-t-il un autre message à faire passer ? "Nos textes racontent des histoires, des situations. Il y a un côté ésotérique qu'on aime bien mais on traite aussi des choses concrètes comme la journée d'un type au boulot. Notre musique ne se prête pas à un quelconque message. Il n'y a pas non plus de propos mystique. Pour nous, les choses sont claires. On aime bien le fantastique, mais on garde les pieds sur terre. Le bizness nous l'impose aussi. On ne peut pas faire n'importe quoi et l'on prend très au sérieux notre démarche. Si l'on provoque, c'est plus par notre style de musique."


HARD SHOCK FESTIVAL

 

Environ 400 personnes s'étaient déplaçées pour la première édition de ce festival qui présentait l'affiche bien thrash. Etheric Soul ouvrait donc les hostilités avec "Heinous Death" et on pouvait d'emblée apprécier leur technique et l'efficacité de leur techno-thrash ravageur. Leur set, avec une reprise de Scatterbrain, passe bien. Etheric Soul furent ovationnés par le public. Un groupe à revoir !


MEPHISTO n° 11

 

Après la sortie de leur excellente démo, nous ne pouvions passer à côté de l'opportunité de vous les présenter.

Méphisto: De quel damné est né Etheric Soul ?

Etheric Soul: Etheric Soul a démarré en 1990 avec Jérôme (batterie), Laurent (basse), Jean-Luc et Olivier (guitares) et Régis (chant).

Méphisto: Vaste programme que la pochette de cette "Soul Experience", n'est-ce-pas ?

Etheric Soul: Oui, la pochette a un concept ésotérique. Elle représente une invocation magique ou spirituelle. Le miroir symbolise le passage du physique à l'astral, d'où le titre "Soul Experience".

Méphisto: Pouvez-vous donner à tous nos diablotins un bref aperçu des titres qui la compose ?

Etheric Soul: "Heinous Death" part de la supposition qu'il y a une vie après la mort, ou que la conscience perdure au delà de la mort. Le texte de la chanson s'inspire en idée du livre Tibétain des morts, le "Bardo Thodol" dans lequel il n'y a pas de mort comme arrêt brutal et définitif de la vie, mais différents états de conscience. En général, nous ne sommes pas préparés à mourir. Avec "Solar Wind", on touche un point bien précis: que se passe-t-il pour quelqu'un qui découvre notre monde ? Cette personne est un peu guidée par une autre, beauté, meurtres, aberrations et destructions, bref, toute la diversité que l'on peut rencontrer. On se croit important, et il n'y aurait que soi d'important ? "My Life Within The Wall": un type est réveillé à six heures pour aller bosser. Il aimerait surement encore dormir un peu mais il semble coincé. On dirait presque qu'il est parano. Est-il vraiment prisonnier des murs qui l'entourent, de celui qui l'emploie ou qui le dirige ? Peut-être que ses pensées collent avec la situation qu'il vit, peut-être pas. "Necronomicon" est un juste "regard" sur le fantastique de H.P. Lovecraft. Le titre est bien carton ! Le bouquin aurait été écrit en 800 après J.C. avec du sang sur une peau humaine par un arabe dément, Abdul Al Alazred, enfin, ça, c'est Lovecraft qui le dit. Espérons qu'aucune entité ne sera amenée à nous car Lovecraft dit que: "Prononcer, c'est appeler."

Méphisto: Ne croyez-vous pas que le genre manque d'originalité ?

Etheric Soul: Nous avions voulu faire des compos riches en mélodies mais c'est sûr que les titres qui figurent sur la démo ont été composés dans nos ex-groupes, c'est peut-être pour cela que tu trouves un manque d'originalité. Ces titres ont plus de cinq ans. Actuellement, notre style est travaillé dans une optique plus mature dûe aux concerts et aux progrès de chaque musicien.

Méphisto: Pour vous, quel est le secret de longévité pour un groupe ?

Etheric Soul: Il faut privilégier l'intérêt musical et ne pas s'attarder sur les critiques envers le groupe mais plutôt en tirer les leçons.

Méphisto: Avez-vous des projets à l'étranger ?

Etheric Soul: Nous avons fait une date en Allemagne, le public était assez enthousiaste. Nous allons bientôt y retourner et nous espérons jouer en Suisse prochainement.

Méphisto: Comment expliquez-vous qu'aucun groupe ne perce en France ?

Etheric Soul: Tout simplement parce que sorti de tout ce qui touche au grand public, personne ne s'intéresse à toi. En dehors de cela, une grande motivation est nécessaire.

Méphisto: Que pensez-vous de l'entrée des groupes de Hard au top 50 ?

Etheric Soul: Excellente.

Méphisto: Croyez-vous que c'est un phénomène de mode qui passera vite ?

Etheric Soul: Le slow de Metallica est vraiment très bon, mais va mettre un titre comme "Whiplash" au top 50 ... D'ailleurs, qu'entend-on vraiment par mode dans notre pays ?

"Nat The Best"